Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Alumni & Entrepreneur - The PineappleChef

Portraits

-

04/05/2020

Chers alumnis, 

 

Cette semaine, nous sommes ravis de vous retrouver pour un tout nouveau portrait d’Alumni & Entrepreneur, celui d’Elise Dumas (IFM Management 2004), Visual Merchandiser Free Lance & Créatrice de The Pineapple Chef.   


Bonjour Elise, 

 

C’était un vrai plaisir de découvrir ton univers et ton histoire dentrepreneur(e) !

Avant notre appel téléphonique javais découvert les photos éloquentes de ton site. Lambiance est chaleureuse, teintée dun peu de mystère. On pourrait parfois y trouver dans les pétales dune pivoine, les reflets de la soie, le volume dun jupon. Quelle est la Mode qui tinspire le plus et quel est le designer duquel tu te sens la plus redevable 

 

Je ne peux avoir aucune hésitation. Monsieur Alber Elbaz est ma plus belle référence. Je suis arrivée en janvier 2009 chez Lanvin. Monsieur Alber Elbaz y était Directeur Artistique. Jai donc eu la grande chance de travailler à ses côtés. Je venais de terminer mon contrat chez Vuitton et je me suis retrouvée propulsée dans un environnement « ultra couture ». C’était vraiment très différent de ce que javais pu connaître. La poésie, le souffle créatif et lintelligence de la Mode dAlber Elbaz étaient présents à chaque instant. Nous travaillions non seulement ensemble sur le display (boutiques, showrooms, ouvertures) mais également parfois sur lagencement des boutiques . 

L’élan de créativité inouï dans lequel jai été emportée à cette époque est toujours la ligne de force sur laquelle je continue de mappuyer. A lIFM je m’étais formée à tous les aspects constitutifs et techniques de la Mode. En arrivant chez Lanvin, ces différentes compétences théoriques se sont rassemblées comme les pièces de mon puzzle professionnel que chaque nouvelle expérience vient compléter. 

 

As-tu une Mode un ou des vêtements « chouchou » ? Ta mode du quotidien ?

 

Je dirais la chemise, et ses deux variantes incontournables : la chemise blanche et la chemise en jean. 


La chemise blanche sublime toutes les femmes, quelle que soit leurs silhouettes, leurs carnations. Elle se porte en toutes circonstances : en décontracté ou en tuxedo à l’instar d’Yves Saint Laurent. Et la chemise en jean est un vrai caméléon … je la porte avec presque tout 
!

 

Merci pour toutes ces références à la Mode … Nos questions suivent certaines lettres de lAlphabet que nous avons choisies pour toi  

 

Question A - Commençons par la lettre A… Et ainsi donc commençons par le début de ton histoire. Que sest-il passé ? Doù vient The Pineapple Chef?


Pour la petite anecdote, ce nom est un hommage à ma passion d
enfant élevée en Afrique pour lananas. À l’époque mon projet est né, à Paris, je cuisinais sous la frise art déco avec des fruits et notamment des ananas qui décore mon appartement. Et voilà, The Pineapple chef était né. 

 

Il y a une dizaine dannées, le diagnostic de nombreuses intolérances alimentaires a changé ma relation à la nourriture. Jai dû m’éloigner des fondamentaux de la cuisine française à savoir le blé, l’œuf, le lait de vache… A loccasion de mes nombreux voyages, notamment en Afrique, aux États Unis ou en Hollande, j’ai pu découvrir d’autres cuisines qui m’ont aidée à revoir mon carnet de recettes. En parallèle de ma carrière professionnelle en tant que Visual Merchandiseur, je les ai alors partagées sur mon blog the pinneapplechef !

Très vite, mettre en valeur visuellement mes recettes ma beaucoup accaparée…. En tant que Visual Merchandiser  je cherchais déjà à sublimer un vêtement en vitrine ou en boutique. J'ai pu poursuivre au travers de cette démarche plus personnelle.

 

Les blogs américains étaient impressionnants de professionnalisme. Jai alors suivi des workshops, mais surtout, je me suis surtout lancée corps et âme dans la pratique intensive de la photographie en faisant beaucoup - vraiment beaucoup - dessais, dexercices, dexpériences …. 

 

Question B comme Bascule … À un moment donné, tu as pris cette décision dentreprendre comment sest opéré cette bascule ? 

 

Aussi loin que je me souvienne, je naurai jamais pu imaginer être entrepreneure. Plus jeune, je ne me croyais pas capable de le devenir. Mais après 15 ans de carrière auprès de diverses maisons de mode et notamment après ma dernière expérience en VM, je me suis posé la question de « la suite ». Vers quelle autre maison me diriger, pour quelle autre direction artistique ?… Pourquoi ne pas faire évoluer mon métier et travailler pour plusieurs maisons ? 

 

Et puis mon travail personnel pour The pineaplechef me donnait envie dy consacrer plus de temps. L’équilibre entre mon activité principale et cette passion est devenu compliqué à maintenir. De fil en aiguille, début 2019 jai donc lancé mon activité de conseil expert en Visuel Merchandising et jai accéléré la professionnalisation des contenus pour The Pineapple Chef. 

Aujourdhui, dans le domaine culinaire jinterviens très en amont des projets pour du conseil en image ou, beaucoup plus en aval pour prendre en main un brief exigeant et assurer le stylisme de la mise en scène dun produit. Cest un cercle très vertueux de compétences qui senrichissent les unes les autres !

 

 

Question D comme Dès maintenant … Nous espérons actuellement que la crise sanitaire souvre sur une reprise progressive des activités et potentiellement sur de nouvelles opportunités. Comment tadaptes-tu aujourdhui et comment imagines-tu le futur ?

 

Pour ma part, joscille entre des moments de grande confiance avec des clients qui me demandent de créer du contenu et à contrario, des moments de doute. On vit une période étrange qui génère beaucoup dincertitudes. Vivre au maximum linstant présent me permet de profiter de cette « bulle de campagne (où je suis confinée)» actuelle ! Grâce aux réseaux sociaux, je tisse de nouveaux liens, je découvre des marques, je participe à des « live ». Je commence à explorer nouvelles options visuelles pour déployer mon activité en anticipation des nouvelles attentes que je perçois.

 

Question F comme Fleur ou Feuille. La Nature est très présente dans tes photographies : Existe-t-il une raison particulière à ce goût prononcé pour le végétal ?  

 

Cest une passion parallèle. Je minspire volontiers des natures mortes de l’âge dor néerlandais (XVIIe Siècle), ces fameuses peintures de bouquets, de repas ou de paniers de fruits disposés sur une table. Je suis aussi beaucoup influencée par les œuvres de Rembrandt, cette particularité quil avait dattirer notre attention à la fois sur le centre de la composition, mais aussi sur les couleurs et son travail du clair-obscur évidemment. 


La nature me régén
ère. Le végétal trouve sa place par rapport au sujet, à lobjet dont il sublime les volumes, les matières, les couleurs. Au travers de lunivers de la gastronomie, du culinaire et du végétal, je permets à presque nimporte quel objet de voyager.. 

Mon plaisir à scénographier le végétal ma rapprochée de fleuristes. Lune dentre elles ma permis dacquérir des techniques qui elles aussi nourrissent ma créativité.

 

Notre question I comme Image ou Instantané – Cest aussi une question liée à lart. Dans ton travail, on remarque quil existe un rapport entre dune part limmédiateté – comme les petits plats que tu prépares- et dautre part, la photographie qui sinstalle dans le temps long.  Comment abordes-tu ce paradoxe entre l’éphémère et limpérissable ?

 

Justement, je pense que jai envie de laisser une trace de cette beauté périssable, cet éphémère, fragile et vulnérable qui, inexorablement, se meurt. On aurait envie que cette pivoine, ou bien cette rose reste intacte et parfaite, mais cest justement parce que l'on sait quelle va faner, que lon perçoit sa beauté. 

Cette beauté reste sensible jusque dans les dernières heures. Même roussie par le soleil, ses pétales froissés, sa robe assombrie, la rose conserve une majesté ineffable.


Ce qui m
intéresse, cest de capturer cette fragilité. Une fois le cliché pris, je ne vais plus my attarder. Ce geste créatif est une invitation à chacun pour qu'il prenne le temps de de sarrêter un instant pour simplement regarder, se rendre disponible pour le quotidien jusqu’à se sentir saisi par la beauté des choses.

 

On passe tout de suite à la Question R… Cest la question du Réseau. Fonctionnes-tu en réseau pour tes projets ? Celui de lIFM Alumni ?  Qu'est-ce que ces réseaux tapportent ? 

 

Mon réseau professionnel sest étoffé très naturellement au long de mes 15 années de carrière. Je travaille encore avec certaines de mes anciennes maisons. Le réseau IFM est vivant et au sein du Club Entrepreneurs je commence à nouer de nouvelles relations de travail très riches. Je suis très active dans les réseaux de photographes, de bloggeuses et aussi dans le réseau que jai construit avec Instagram. Lincroyable bienveillance du réseau « culinaire » dinstagram est dailleurs remarquable. Cette communauté très sympathique ma beaucoup soutenue. Enfin, au-delà du digital, les workshops que jorganise me permettent de faire dautres rencontres … que nous pourrons reprendre bientôt jespère.

 

Quelle est peut-être la dernière chose que tu tattendais à devoir faire ou à devoir apprendre dans ta vie dentrepreneur ?

 

Ces dernières années, je me suis beaucoup remise en cause, jai dû sortir de ma zone de confort plusieurs fois pour certains projets. La vidéo est une compétence de plus en plus sollicitée et par mes clients. Ce sera mon prochain challenge ! Jai la chance de faire partie dexcellents réseaux de créatifs. Je vais pouvoir mappuyer sur les bonnes personnes !  Aujourdhui, plus que jamais, les ressources pour se former sont plus accessibles. Lenjeu, cest de choisir !

 

Elise, si tu pouvais changer quoi que ce soit aujourdhui pour aider au développement de The Pineapple Chef que voudrais-tu changer ? Et quelle est ton ambition pour les prochaines années  ?

 

Je souhaiterais pouvoir me doter dun studio pour pouvoir travailler plus tranquillement et mieux structurer ma vie professionnelle vis-à-vis de ma vie personnelle.

Jai besoin de mettre en place toutes les conditions pour pousser ma créativité et mon exigence vis-à-vis des contenus que je propose. La gastronomie et le végétal sont mes ancrages. Pour mon plus grand bonheur, ils me portent vers des domaines toujours renouvelés, parfois surprenants.

Jaime partager au travers de mes photos ce que je vois. Je suis heureuse que cette vision là soit devenue une réalité professionnelle. 

Le temps est mon allié. Jespère continuer de faire de belles rencontres pour faire grandir The Pineapple chef !


Elise Dumas

#thepineapplechef



518 vues Visites

3 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

IFM Alumni USA - Thomas Poli

photo de profil d'un membre

Marie-Laurence de CHAUNAC

15 mai

2

Portraits

Alumni & Entrepreneur - Céline Jean - Esquisse

photo de profil d'un membre

Hadïa KHAMMASSI

14 mai

Portraits

IFM Alumni - USA - Alumni Portrait

photo de profil d'un membre

Marie-Laurence de CHAUNAC

06 mai

1