Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

IFM ALUMNI - ASEAN

Information générale

-

23/04/2020


Chers alumni, 


Depuis le lancement de notre newsletter, nous invitons les alumnis qui vivent dans différentes régions du Monde à nous faire part de leur retour d’expérience sur la situation actuelle et ses impacts dans leurs vies. 

Après New-York et Bruxelles, nous partons à Singapour pour échanger avec Chloé Cortinovis, diplômée de l’Executive MBA, promotion GFM 2009.

Pendant cinq ans, Chloé était directrice générale de l’agence Texageres, spécialisée dans le conseil et le développement des compétences retail. En 2018, elle part vivre avec sa famille à Singapour et lance l’agence Bienvenue Factory, dédiée à l’expérience client et au développement des marques.

Elle conçoit et organise des programmes clés en main à destination de dirigeants, comités exécutifs et équipes opérationnelles pour réussir leur développement en Asie et mettre en œuvre des stratégies omnichannel gagnantes. 

Le Pôle IFM Alumni ASEAN n’inclut pas seulement Singapour, mais rassemble tous les alumni qui travaillent en lien avec les pays de la région. Merci Chloé !


Chers alumni,


Nous traversons une crise sanitaire sans précédent, quelle que soit la région du monde où nous vivons.


A Singapour, l’épidémie est apparue dès la fin janvier, avec l’arrivée des touristes chinois qui venaient fêter le Nouvel An. Une seconde vague en février a suivi, générée par les nombreux déplacements professionnels dans la zone. Singapour est un hub régional pour bon nombre d’entreprises. Voyager au Vietnam, en Indonésie, en Malaisie, voire en Inde et en Australie, fait partie du quotidien des personnes qui travaillent ici. 


Le gouvernement a pris rapidement des mesures drastiques : prise de température obligatoire, data tracing, mise en quarantaine, split des équipes de travail et alternance Office/Home work. Il a fallu attendre plus d’un mois pour que le nombre de cas atteigne la centaine.


La troisième vague s’est produite mi-mars avec le retour des ressortissants singapouriens (résidents et étudiants) en provenance de l’Angleterre et des Etats-Unis, qui fuyaient l’épidémie. Ceux-ci étaient testés dès leur arrivée dans la Cité-Etat et placés systématiquement en quarantaine, chez eux ou dans des hôtels dédiés.

Et enfin, nous assistons à une quatrième vague, cette fois-ci massive, avec les populations de « workers » indiens, logés en périphérie de la ville dans des dortoirs, et employés majoritairement dans les secteurs du BTP. 


Face à cette forte propension, le gouvernement singapourien a décidé le confinement des populations le 8 avril, et ce jusqu’au 1er juin. 

Depuis le début de l’épidémie, les soins et frais hospitaliers sont couverts à 100% par le gouvernement, y compris pour les personnes qui ne peuvent souscrire aux assurances santé privées. 

Les structures hospitalières sont nombreuses et bien équipées. La capacité d’accueil en unité de soins intensifs est très supérieure à la moyenne mondiale. 


La prise en charge médicale s’est accompagnée d’une mise en application immédiate des mesures aidant à ralentir la propagation du virus. Les populations locales sont disciplinées et ont rapidement adopté les gestes barrières. L’épidémie du SRAS reste un souvenir marquant pour beaucoup d’entre elles. Quant aux étrangers, qui représentent 38% de la population totale (5,63 millions), ils se sont montrés moins scrupuleux dans l’application des règles sanitaires, générant parfois des tensions avec les singapouriens. 


Malgré un engagement de l’Etat important dès les premières semaines pour contenir le virus et limiter les impacts économiques de la pandémie, la sortie de crise à Singapour n’est pas envisagée avant l’été. Elle pourrait même se poursuivre jusqu’en 2021, si les voyages et le tourisme ne sont pas rétablis dans la zone dans les mois à venir. 


Sur le plan économique, un programme d’aides a été mis en place en direction des singapouriens et des entreprises locales : possibilité de prêts garantis par l’Etat pour subvenir aux besoins de trésorerie, prise en charge des salaires jusqu’à 25%, réduction de certains impôts et report des dates de paiement, etc… Cependant, ces dispositifs ne s’appliquent qu’aux locaux, excluant une partie des acteurs économiques du pays. Ce qui est notre cas. Une proposition a été faite auprès du gouvernement français pour soutenir les Entreprises des Français de l’Etranger, et éviter ainsi de nombreuses cessations d’activité dans la zone. 


En Asean, l’impact économique est énorme, notamment sur les activités de tourisme, l’hôtellerie, les services, et le retail. Mais la confiance dans la puissance des pays et leur dynamique de croissance déjà engagée avant cette crise sont plus importantes encore. 


L’Asie a la chance de pouvoir s’appuyer sur une communauté d’entrepreneurs jeunes, inventifs, décomplexés, 100% digitaux, magiciens d’instagram et de wechat, maîtrisant à merveille les stratégies de développement que les datas et le web rendent possibles. Cette agilité digitale sera fondamentale dans l’après crise. Et l’Asie est prête !


Aujourd’hui, Bienvenue Factory compte une équipe de 3 trois personnes pour le Business Développement, le Marketing Digital et le Profiling Comportemental.

Dix consultants experts interviennent également sur les projets menés entre Séoul, Shanghai, Singapour et la France. L’arrivée de la pandémie a eu pour conséquence le report de 3 missions. Nous n’avons pas d’annulation, mais qui dit report, dit décalage de trésorerie… L’amie fidèle de tout chef d’entreprise !


Côté Mode, je vous invite à découvrir deux « success stories », très représentatives du style et des attentes client en Asean. 


La première, Love, Bonito, Pure Player à son début, a su imposer son style « working-women » en inaugurant son premier flagship connecté et féminin. Une expérience tactile et digitale qui mixe service personnalisé avec stylistes, réservation à l’avance des cabines d’essayage, espace détente pour les enfants et les papas, disponibilité des produits via tablette, conciergerie. Le tout dans un écrin girly qui fait le bonheur des instagrammeurs.


Une autre référence, In Good Company, revisite à travers ses collections les classiques intemporels avec twist. Le design tout en courbes de ses boutiques fait la part belle à l’expérience en intégrant un corner café avec la marque de cupcakes singapourienne Plain Vanilla ou le bar à glace « Birds of Paradise », reconnu pour ses glaces aux épices et fleurs. 


En tant que Français, nous avons une carte à jouer dans l’internationalisation de ces marques et une valeur ajoutée à apporter dans l’équation de la mode féminine en Asie. 


Nos savoir-faire métiers (matières, coupes, tombé du vêtement, construction de collection) associés à notre héritage culturel (élégance, acuité esthétique, sens du détail) sont de précieux atouts pour accompagner ces jeunes designers dans leur développement et aborder, par exemple, les marchés Européens. Un sujet passionnant, autant d’un point de vue des business à construire que de l’émergence d’un management et d’un leadership au féminin très prometteur. 

Je suis frappée – et si enthousiaste - par l’ambition et la détermination des jeunes entrepreneuses que je rencontre. Rien ne les arrête, et c’est tant mieux ! A Singapour, le machisme n’a pas sa place dans les relations professionnelles et l’égalité Femmes-Hommes permet aux femmes d’accéder plus facilement à des postes à responsabilité. 


Malgré le caractère inédit et incertain de la crise que nous traversons, lancer un projet entrepreneurial en Asie reste une aventure incroyable, tant sur le plan personnel que professionnel. L’Asie apprend l’humilité et la patience. Et je peux enfin être superstitieuse !

Si vous travaillez ou vivez dans la région, ou si vous êtes curieux de la découvrir, je me ferai un plaisir d’échanger avec vous.


A très bientôt !


Pour contacter Chloé Cortinovis

chloe@bienvenue.sg

WhatsApp : +65 9679 6042

www.bienvenue.sg


859 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

Pôle Sustainability & Fashion - Portrait d'Alumni - Conseil & RSE - Stéphane Piot

photo de profil d'un membre

Patricia LEFEBVRE-MILON

27 mai

Information générale

Durable & Bénéfique - Club Entrepreneurs

photo de profil d'un membre

Anne FUHRHOP

24 mai

Information générale

Club International - Afrique & Caraïbes

photo de profil d'un membre

Stéphanie PRINET MOROU

24 mai

1